C’est dans les jardins Saint Dominique, qui se trouve dans le 7e arrondissement de Paris, que Univ’AirPlus a choisi de placer la « blockchain » au cœur des débats. Cette 13e édition se déroulera le 6 septembre prochain.

Alors qu’en 2017, l’intelligence artificielle avait abordé une « confrontation amicale » entre l’Homme et l’algorithme, Univ’AirPlus 2018 s’intéressera à la blockchain.  Entre évolution ou révolution ce sujet annonce un bouleversement des usages. Bien plus qu’une simple tendance conjoncturelle, la blockchain s’apparente à une véritable lame de fond structurelle qui bousculera de nombreux secteurs dont celui du voyage d’affaire.

Cette technologie permet de stocker des informations et d’effectuer des transactions de manière décentralisée et sécurisée. AirPlus a donc choisi de le décortiquer afin de mettre en lumière de manière très concrète les bienfaits que cette technologie pourrait demain apporter au secteur du voyage d’affaires.

La première partie de la rencontre aura pour objectif de vulgariser cette « révolution ». Si la blockchain séduit aujourd’hui, c’est en raison de ses nombreux atouts comme la transparence des échanges, le cryptage sécurisé, la réduction des coûts, et surtout la suppression des intermédiaires qui entraine, de fait, la disparition de la notion de confiance puisque celle-ci est désormais omniprésente tout au long du process.

Comment la blockchain peut-elle et va-t-elle révolutionner le voyage d’affaires ? C’est ce que va aborder la seconde partie en exposant les différents domaines d’intervention de ce système dans le voyage d’affaires.