Le business des salons change…

Le salon traditionnel est mort, Vive le salon événementiel !

Nos confrères des Echos analysent ce changement majeur dans le business des salons

Petit résumé de leur analyse :

Un organisateur de salons était auparavant un logisticien et un vendeur de M2. Aujourd’hui, à l’heure du digital, il doit être créateur de valeur, créateur d’émotion et de lien.

3 axes majeurs se dégagent : digitalisation, théâtralisation, innovation.

Le business des salons représente en France 30.5 Milliard d’euros, pour 450 salons internationaux.

Notre point de vue:

Nous pensons effectivement, pour le domaine que nous connaissons (MICE) que les salons ont moins d’importance qu’auparavant. Néanmoins, ceux ci peuvent rebondir s’ils assortissent les salons d’une partie « conférence ».