A porte de Versailles, Paris s’offre le plus grand centre de congrès d’Europe

En contexte de Brexit qui a affaibli Londres et tandis que les grandes villes européennes se disputent le leadership à venir sur le marché des conventions internationales, la capitale sort un joker dans son Parc des expositions, devenu agréable et donc méconnaissable.

Au Parc des expositions de la porte de Versailles à Paris se tient actuellement le congrès des maires, ce qui permet d’y croiser des nombreuses troupes équipées d’un sac tricolore et d’une canne de berger (distribués chaque année aux maires). On va dorénavant y croiser aussi toute l’armada des laboratoires pharmaceutiques, médecins et autres pontes de la santé qui forment le public des grands congrès médicaux, les plus lucratifs. Car le parc vient d’ouvrir un centre de conventions qui sera le plus grand d’Europe. Et surtout, le seul situé en pleine ville et non pas dans une lointaine périphérie.

Dans la grande compétition internationale de l’attractivité, les congressistes sont une proie de choix. Touristes «d’affaires», ils ont les poches bien plus garnies que le touriste «de loisirs». Ainsi Jean-François Martins, adjoint de la maire de Paris au tourisme et au sport, a-t-il rappelé, lors de l’inauguration mercredi soir, que «40% des nuitées hôtelières dans Paris sont dues au tourisme d’affaires. Cela représente 1,2 milliard d’euros de dépenses sur place, soit davantage que le tourisme de loisirs».

Lire la suite