La fréquentation touristique bondit de 10% à Paris

Bénéficiant d’un regain d’activité et du retour de la clientèle internationale, la destination Paris Ile-de-France a publié de très bons résultats pour le premier semestre 2017 et la saison estivale.

Les premiers signaux laissaient présager de belles performances pour la destination Paris Ile-de-France, c’est désormais confirmé. Avec 16,4 millions d’arrivées hôtelières au cours du 1er semestre 2017, la fréquentation touristique de la destination est en forte progression, enregistrant +10,2%, par rapport au 1er semestre 2016, a indiqué le CRT Paris Ile-de-France mardi matin, lors de la présentation du bilan de la saison estival et du premier semestre 2017.

De très bons résultats, donc, attribués à une hausse conjointe de la fréquentation internationale (+14,9%) et française (+6,4%), et ce « malgré un contexte sécuritaire très marqué », souligne le CRT. Au cours du premier semestre, les hôtels franciliens ont accueilli 1,5 million de touristes français et internationaux de plus que sur la même période en 2017.

Autre bonne nouvelle : depuis le début de l’année, la consommation touristique s’élève à plus de 10,1 milliards d’euros, ce qui représente un gain de 1,1 milliard d’euros pour les professionnels du tourisme franciliens à l’échelle de la destination, constate également le CRT.

Un contexte plus favorable

Alors que les inondations et les grèves avaient contribué à pénaliser l’activité touristique l’an dernier, la destination a enregistré un surplus d’activité grâce aux séjours reportés de l’an dernier et à un calendrier événementiel favorable comportant de nombreuses manifestations de grandes ampleurs (tel le 52e Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace du Bourget).

Autant d’éléments qui permettent à la destination d’annoncer sa « meilleure année » depuis 2008. Car les tendances sur l’été sont similaires, avec une fréquentation touristique en hausse selon les professionnels interrogés.

Les perspectives semblent aussi encourageantes pour la rentrée. 51% des professionnels interrogés par le CRT estiment ainsi que l’état des réservation est « bon », voire « très bon ».

Source