AirOffice transforme les hôtels en bureaux

La jeune start-up AirOffice vient en effet de développer une interface permettant de choisir un lieu de « FreeWorking » dans les espaces communs des hôtels.

Il suffit aux « FreeWorkers » de choisir le lieu, le jour ainsi que la durée. Moyennant cinq euros par heure (vingt-cinq euros à la journée), les utilisateurs bénéficient en plus de leur espace de travail du wifi, de café à volonté, de l’accès à la presse et de certains services de conciergerie.

70 hôtels sous contrat AirOffice

Une remise de 20% est également effectuée sur les services annexes de l’hôtel comme le spa ou l’espace fitness. Outre de simples sessions de travail entre deux rendez-vous, la plate-forme permet de réserver des petits déjeuners d’affaires, mais aussi d’organiser des réunions avec plusieurs personnes.

A l’heure actuelle, l’interface agrège 70 hôtels parisiens, sous contrat avec AirOffice. On trouve notamment parmi eux le Off, seul hôtel parisien sur la Seine, mais aussi le Chess, le Platine, le Hidden Hotel ou l’Hôtel Exquis. Beaucoup de boutiques-hôtels, donc, sélectionnés pour leur style à la fois cosy et design.

500 FreeWorkers utilisent les services de la plate-forme lancée en janvier dernier, qui poursuit actuellement sa phase de test, explique un communiqué.

Source